Lac Baïkal, Russie

Le lac glacial Baïkal, situé au sud de la Sibérie, mérite d'être protégé non seulement pour ses incroyables ressources en eau douce, mais aussi pour sa nature à couper le souffle.

Le gigantesque lac Baïkal se trouve en Russie, au nord de la Mongolie, à la frontière de l'oblast d'Irkoutsk. Avec une profondeur de 1.642 mètres et un âge de 25 millions d'années, c'est le lac le plus profond et le plus ancien, ainsi que le plus grand réservoir d'eau douce du monde - symbole des étendues infinies et de la nature fascinante de la Russie.

Advertisement

Depuis 1996, le lac Baïkal et ses environs sont inscrits au patrimoine naturel mondial de l'UNESCO. En outre, l'immense lac figure sur notre liste des dix principales attractions touristiques de Russie.

IMAGES : Lac Baïkal

Galerie de photos : Lac Baïkal

La région du lac Baïkal est relativement peu peuplée, seules quelques routes mènent au lac lui-même. L'extrémité nord du lac est desservie par la magistrale Baïkal-Amour et l'extrémité sud par le Transsibérien. Les villes d'Irkoutsk et d'Oulan-Ude sont également accessibles par avion.

Incroyable volume du lac Baïkal

Avec une superficie de 630 kilomètres sur 80 et une longueur de rivage de 2.125 kilomètres, le lac Baïkal est à peu près aussi grand que la Belgique. Sa capacité de 23.000 kilomètres cubes dépasse même celle de la mer Baltique.

Il est également appelé "Mer sacrée" ou "Puits de la terre" par la population locale, les Bouriates. Même si la surface des cinq Grands Lacs d'Amérique du Nord est plus de sept fois plus grande, les masses d'eau de tous les lacs réunis représentent à peu près le volume du lac Baïkal.

Il contient 20% de l'eau douce de la planète et l'humanité entière pourrait vivre pendant 50 ans grâce à ses réserves d'eau. Le lac Baïkal est alimenté par plus de 300 rivières et n'a qu'un seul exutoire : l'Angara, l'une des plus grandes rivières de Sibérie. Pour vider complètement le lac Baïkal, il lui faudrait 400 ans.

Le lac est situé sur deux plaques continentales qui se déplacent constamment. Les nombreux petits chocs telluriques rendent le lac Baïkal encore plus large et plus profond au fil des siècles.

Advertisement

Meilleure période pour visiter le lac Baïkal

Même en automne, le lac Baïkal se montre sous son plus beau jour, Russie - © alet / Shutterstock
© alet / Shutterstock

Pour visiter le lac Baïkal, il faut s'habiller chaudement ! De début novembre à fin mars, il gèle en permanence autour du lac Baïkal, les températures moyennes ne dépassent pas -20°C et les vagues de froid allant jusqu'à -50°C ne sont pas rares. Le lac est entièrement gelé de novembre à mai.

Au début du mois d'avril, la neige et la glace disparaissent lentement pour permettre au thermomètre de grimper à plus de 20°C pendant les deux mois d'été. La température de l'eau du lac Baïkal ne dépasse cependant jamais largement les 10°C, la baignade n'est donc possible qu'à de très rares endroits peu profonds.

Des nuits de gel sont possibles jusqu'en juin et en septembre, la neige et la glace envahissent déjà le pays. D'ailleurs, comme le lac Baïkal dégage de la chaleur en hiver, le climat autour du lac est toujours plus agréable que dans le reste de la Sibérie, où les différences de température entre l'été et l'hiver peuvent atteindre 100°C.

La haute saison des vacances au lac Baïkal s'étend de mi-mai à mi-septembre. Avant et après cette période, le froid hivernal donne une image glaciale du lac Baïkal, qui vaut toutefois la peine d'être vu.

La diversité malgré le froid glacial

Les eaux limpides du lac Baïkal gèlent entièrement en hiver pour former un monde spectaculaire de glace immaculée, Russie - © Albina Tiplyashina / Shutterstock
© Albina Tiplyashina / Shutterstock

Malgré les conditions de vie glaciales, le lac Baïkal et ses environs abritent une faune et une flore uniques. Sur les 2.000 espèces présentes, 1.500 ne se trouvent qu'autour du lac Baïkal. Grâce à des milliards de minuscules crustacés qui éliminent les organismes morts et les bactéries, le lac a en de nombreux endroits une qualité d'eau potable. Ceci, associé au froid, se traduit par une clarté de l'eau à couper le souffle et une visibilité allant jusqu'à 40 mètres dans l'eau et 20 mètres dans la glace.

Comme le lac Baïkal descend constamment, ses habitants ont pu s'adapter lentement à la profondeur et c'est ainsi que de nombreuses espèces vivent presque jusqu'au fond du lac Baïkal, comme par exemple le Golomjanka, le poisson d'eau douce presque transparent qui vit le plus profondément au monde. Sinon, les phoques du Baïkal, les cigognes noires, les aigles pêcheurs, les élans, les lynx, les cerfs, les loups, les ours et des millions d'oiseaux migrateurs s'ébattent dans et autour du lac.

Le remarquable cap Burhan avec le fameux rocher du chaman dans le lac Baikail en Russie - © MikhailMarkovskiy/Shutterstock
© MikhailMarkovskiy/Shutterstock

L'immense lac Baïkal est parsemé de 22 grandes îles et d'une multitude de petits îlots et de collines rocheuses qui émergent de l'eau. La plus grande île est Olkhon, dont le sommet escarpé s'élève à plus de 800 mètres au-dessus du lac. En hiver, les îles sont accessibles en voiture par des pistes de glace appelées "Zimnik", sur une couche de glace pouvant atteindre plus d'un mètre d'épaisseur. Le lac devient alors une voie de circulation principale avec des routes balisées et des panneaux d'interdiction de stationnement.

Industrie et tourisme unis contre le lac Baïkal

Le petit village de Listvianka est considéré comme le centre touristique du lac Baïkal en Russie - © yui / Shutterstock
yui / Shutterstock

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'industrialisation s'est fortement développée autour du lac Baïkal, principalement en raison de la construction du Transsibérien et de la ligne ferroviaire Baïkal-Amour-Magistrale (BAM).

Advertisement

Les usines de pâte à papier et de poisson situées aux alentours du lac Baïkal ont également fait croître les villes, qui déversaient leurs eaux usées dans le lac et polluaient l'air. Afin de stopper la destruction de l'environnement autour du lac Baïkal, des réserves naturelles et des parcs nationaux ont été établis, ainsi qu'une zone de protection côtière générale.

Avec l'embellissement de la région, le tourisme a également fait son entrée dans le pays. Le village de Listvyanka est considéré comme le centre d'accueil des visiteurs. Avec ses restaurants, ses hôtels et ses infrastructures, il est le mieux équipé pour accueillir le flux de visiteurs. D'ailleurs, 20 % des touristes viennent d'Allemagne. D'autres villages sont encore en cours de développement. L'écosystème de l'immense lac Baïkal n'a cependant pas (encore) subi de graves dommages.

Conseil : pendant la haute saison, de mi-mai à mi-septembre, il est conseillé de réserver son hébergement au moins deux mois à l'avance en raison de l'affluence de visiteurs.

Les activités les plus populaires au lac Baïkal sont liées à la découverte d'une nature à couper le souffle. Le Frolikha Adventure Coastline Track, long de 100 kilomètres, situé sur la rive nord-est de la "perle de la Sibérie", comme on appelle aussi le lac Baïkal, emmène les randonneurs expérimentés sur les rives du lac et sur des sentiers sauvages cachés, à travers un panorama époustouflant de sommets enneigés de plus de 2000 mètres, de l'embouchure de la Haute Angara aux sources chaudes de Chakussy.

Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement