L'abbaye de Kylemore dans le Connemara, Irlande

L'abbaye de Kylemore, dans le Connemara, à l'ouest de l'Irlande, est le plus ancien monastère bénédictin d'Irlande et sa situation pittoresque en fait un parfait motif de carte postale.

L'abbaye de Kylemore se trouve dans le Connemara, dans le comté de Galway, à l'ouest de l'Irlande, à environ une heure de route de la ville de Galway. Le plus ancien monastère bénédictin d'Irlande se trouve dans un petit château pittoresque qui est l'un des bâtiments les plus photographiés du pays.

Advertisement

IMAGES : L'abbaye de Kylemore dans le Connemara

 

L'histoire tumultueuse de l'abbaye de Kylemore

L'abbaye de Kylemore a été fondée en 1665 à Ypres, en Belgique, et a connu depuis de nombreux déménagements. D'Ypres, elle est partie en 1682 pour l'Irlande, puis six ans plus tard, sur ordre du roi Jacques II, pour Dublin, avant de revenir à Ypres. Lorsque l'abbaye y fut détruite pendant la Première Guerre mondiale, les nonnes s'enfuirent d'abord en Angleterre, puis à nouveau sur l'île verte. Depuis 1920, l'abbaye de Kylemore a son siège dans le pittoresque château de Kylemore, sur les rives du petit lac Pollacapall Lough.

Le fabuleux château de l'abbaye de Kylemore a été construit en 1870 par l'influent marchand et homme politique Mitchell Henry et son épouse Margaret, Irlande - © yykkaa / Shutterstock
yykkaa / Shutterstock

Ce château féerique en granit, avec ses nombreux créneaux et tourelles, a été construit vers 1870 par l'influent commerçant et homme politique Mitchell Henry et son épouse Margaret. Margaret est aujourd'hui enterrée dans le mausolée situé sur le terrain de l'abbaye de Kylemore. En 1877, trois ans après sa mort, son époux a fait construire en sa mémoire une église néogothique en miniature d'une magnifique cathédrale. Des statues d'anges en guise de gargouilles et des piliers de soutien en marbre du Connemara confèrent à l'église une atmosphère vénérable.

Des anges en guise de gargouilles et des piliers de soutien en marbre du Connemara confèrent à l'abbaye de Kylemore une atmosphère vénérable, Irlande - © yykkaa / Shutterstock
yykkaa / Shutterstock

En 1903, le duc de Manchester a acheté le joli domaine et 17 ans plus tard, le château et ses 4000 hectares de terrain ont été cédés à l'abbaye bénédictine. Les nonnes géraient dans l'abbaye de Kylemore une école de filles de renommée mondiale avec son internat, qui a toutefois fermé ses portes en 2010.

Après sa restauration, l'église de l'abbaye de Kylemore a été rouverte en 1995 par la présidente irlandaise Mary Robinson.

Visite de l'abbaye de Kylemore

Le magnifique bâtiment est aujourd'hui partiellement accessible aux visiteurs. Des quatre anciens halls d'entrée, deux subsistent encore aujourd'hui : le "Inner Hall" et le "Outer Hall". Le hall d'entrée principal ainsi que trois salles adjacentes peuvent être visités.

Certaines pièces de l'abbaye de Kylemore en Irlande sont aujourd'hui ouvertes aux visiteurs, Irlande - © yykkaa / Shutterstock
yykkaa / Shutterstock

Il est intéressant de noter que les visiteurs marchent encore sur le parquet en chêne d'origine, que le joli escalier en chêne et les lambris des halls d'entrée et de la salle de la galerie, également en chêne, ont été réalisés par la duchesse de Manchester. Autrefois, les tableaux de la famille Henry étaient installés dans la salle des galeries, tandis que la salle à manger expose, outre les portraits du roi Jacques II, de la porcelaine et d'autres ustensiles raffinés des Henry.

Le reste de l'abbaye de Kylemore abrite les locaux des nonnes, qui ne sont pas accessibles aux visiteurs.

Advertisement

Jardin clos à l'abbaye de Kylemore

A un peu plus d'un kilomètre de l'abbaye de Kylemore se trouve le "Walled Garden" (jardin clos) primé qui fait partie de l'abbaye, Irlande - © Elzbieta Sekowska / Shutterstock
© Elzbieta Sekowska / Shutterstock

À un peu plus d'un kilomètre de l'abbaye de Kylemore se trouve le "Walled Garden", qui a été primé et fait partie de l'abbaye. Il a été aménagé en même temps que la construction du château de Kylemore par James Garnier dans le style victorien et couvre une surface de plus de 2 hectares qui, comme son nom l'indique, est entourée de briques et de pierres calcaires. La famille Henry l'a fait aménager à la fois comme jardin d'agrément et comme jardin potager, et c'est ainsi que des arbres fruitiers et des herbes culinaires ont poussé à côté des buissons en fleurs. Dans les années 1940, le magnifique jardin est devenu tellement sauvage qu'il ne reste aujourd'hui que les fondations des 21 serres. Deux d'entre elles ont été restaurées lorsque les religieuses ont rouvert le jardin en 2000. Aujourd'hui, bananes, raisins et pêches y poussent. Les nonnes préparent avec amour des délices directement issus du jardin, que l'on peut déguster au Mitchell's Café.

Autres liens :

Site officiel de l'abbaye de Kylemore (en anglais)

Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
error :