Les 10 principaux stades de football en France

La France est connue dans le monde entier en tant que nation de football et a déjà pu revendiquer plusieurs titres de championne du monde et d'Europe. Nous vous présentons les 10 stades les plus importants de France dans le football international et dans la Ligue 1. 

L'équipe nationale française compte parmi les meilleures du monde et a déjà produit de nombreuses grandes figures du football. Thierry Henry, Karim Benzema ou Zinédine Zidane ne sont que quelques-uns des noms les plus connus des stars du football français. Les matchs à domicile des différents championnats se déroulent en grande partie dans les 10 stades les plus importants de France.

Advertisement

Stade de France à St. Denis (Paris)

L'immense Stade de France, près de Paris, est de loin le plus grand stade de France et accueillera l'ouverture et la finale de l'Euro 2016 de football - © Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock
Frédéric Legrand - COMEO / Shutterstock

Avec une capacité d'environ 80.000 places, le Stade de France est le plus grand stade de France et l'une des plus grandes installations sportives de toute l'Europe. La maison de l'équipe nationale de football française était l'arène la plus importante pour l'ouverture et la finale de l'Euro 2016.

Construction du Stade de France pour la Coupe du monde de football 1998

Le Stade de France, situé à Saint-Denis, en banlieue nord de Paris, est né de la Coupe du monde de football de 1998. Après la décision prise en 1992 d'organiser la Coupe du monde de football en France, le premier coup de pioche a été donné le 2 mai 1995. Le coût de ce projet de construction monumental s'est élevé à 407 millions d'euros.

Avec 81 338 places assises, le plus grand stade de France devait valoriser toute la région sur le plan touristique et donc économique, et servir de point de mire attrayant entre les immeubles d'habitation et les bâtiments commerciaux.

Le Stade de France a été inauguré le 28 janvier 1998, remplaçant ainsi le Parc des Princes, situé au cœur de Paris, qui était jusqu'alors le stade national. Le premier match dans la nouvelle arène était alors un match amical entre les deux géants du football, la France et l'Espagne, que l'équipe locale a remporté par 1 à 0.

Le football, le rugby et le record de U2

Outre l'équipe nationale française de football, le Stade de France accueille également l'équipe nationale française de rugby à XV. L'impressionnant décor de l'immense stade est également utilisé pour des manifestations d'athlétisme et de musique. Ainsi, le record d'affluence au Stade de France n'est pas détenu par un événement sportif, mais par un concert du groupe irlandais U2, acclamé par 93.000 fans en juillet 2009.

Site officiel du Stade de France

Parc des Princes à Paris

Le Parc des Princes abrite le Paris Saint Germain et compte parmi les plus anciens stades de France - © PSGMAG.NET CC BY 2.0/Wiki
© PSGMAG.NET CC BY 2.0/Wiki

Avant le Stade de France, le Parc des Princes était le stade de l'équipe nationale française. Aujourd'hui, le "Parc des Princes" est le stade aussi connu qu'acclamé du club de football à succès Paris Saint Germain. Lors de l'Euro 2016 de football en France, le Parc des Princes, situé à environ 4 km de la Tour Eiffel, était l'un des 10 sites de compétition.

Advertisement

Du vélodrome à la patrie du Paris Saint Germain

Le Parc des Princes, riche en traditions, a été inauguré en juillet 1897 sous le nom de "Stade vélodrome du Parc des Princes" et compte parmi les plus anciens stades de France. Avec une piste de course de 666 mètres, l'arène était à l'origine destinée au cyclisme. Jusqu'à la démolition du vélodrome en 1967, le Parc des Princes était la station d'arrivée du Tour de France.

Le premier match de football au Parc des Princes a eu lieu en 1899. À partir de 1919, il a également accueilli quelques finales de la Coupe de France, ce qui a rapidement nécessité une augmentation du nombre de places, qui a été réalisée en 1932 avec un total de 45.000 places assises. En 1956, le stade Prinzenpark a accueilli la première finale de la Coupe d'Europe des clubs champions, aujourd'hui connue sous le nom de Ligue des champions.

La rénovation suivante a eu lieu à peine 40 ans plus tard, après quoi le stade, désormais haut de 80 mètres, a été réouvert le 4 juin 1972 avec le match Marseille-Bastia. Le stade, conçu par Roger Taillibert, a été salué pour son design avant-gardiste et a reçu plusieurs prix d'architecture. Un an seulement après la rénovation, qui a coûté 90 millions, le Paris Saint Germain (PSG), club de football au succès européen, a emménagé dans le stade.

Importance nationale et internationale du stade Prinzenpark

Jusqu'à l'ouverture du Stade de France, d'une capacité de plus de 81.000 places, en 1998, le Parc des Princes était le stade national de France. C'est aussi l'année où le Parc des Princes a pratiquement fait ses adieux à la scène footballistique internationale. La finale de la Ligue des champions et d'autres matchs importants ont été déplacés au nouveau Stade de France.

Lors de la Coupe du monde de football de 1998, six matches de la phase de groupes et le match pour la troisième place ont eu lieu ici. Pour l'Euro 2016, le stade a encore été agrandi de 14.000 places et peut désormais accueillir 60.000 spectateurs. Sur le calendrier des matchs de l'Euro 2016 de football, le Prinzenpark était le plus ancien stade.

Outre les événements footballistiques, le Parc des Princes offre également un cadre spectaculaire pour les concerts de grands musiciens français et internationaux. Lorsqu'il n'y a pas d'événements, une visite guidée des coulisses du stade n'est pas seulement intéressante pour les fans de football invétérés !

Site officiel du club de football Paris Saint Germain

Stade Vélodrome à Marseille

Le Stade Vélodrome de Marseille, créé pour 1938, a été agrandi pour devenir le deuxième plus grand stade de France pour l'Euro 2016 de football - © Hombrey CC BY-SA4.0/Wiki
© Hombrey CC BY-SA4.0/Wiki

Avec une tribune de près de 67 400 places, le Stade Vélodrome de Marseille est le deuxième plus grand stade de France après le Stade de France à Saint-Denis. En tant que lieu d'accueil du club traditionnel de l'Olympique de Marseille, il est également le plus grand stade du pays à être occupé en permanence par un club.

Advertisement

Naissance pour la Coupe du monde de football 1938

L'histoire du Stade Vélodrome de Marseille remonte à l'année 1938. A l'époque, il a été construit par les deux architectes Henri Ploquin et Jean-Pierre Buffi pour la Coupe du monde et pouvait accueillir 30.000 spectateurs. L'inauguration a eu lieu l'année précédant la Coupe du monde, le 13 juin 1937.

Pour la prochaine Coupe du monde de football en France en 1998, le stade a été entièrement rénové et l'espace pour les spectateurs a été doublé. A cette époque, le vélodrome situé entre le terrain et les tribunes a dû être remplacé.

Aménagement pour l'Euro 2016 de football

A partir de mars 2011, le Stade Vélodrome a été agrandi en vue du Championnat d'Europe 2016. Depuis 2014, l'arène antisismique a une capacité de 67 394 places assises, qui ont en outre toutes été couvertes. Une extension à 80.000 places était prévue, mais elle n'a finalement pas été réalisée pour des raisons de coûts. Les coûts ont néanmoins dépassé le budget de construction prévu d'environ 100 millions d'euros.

La rénovation du Stade Vélodrome , d'un montant de 268 millions d'euros, a été inaugurée en grande pompe le 16 octobre 2014 par le maire Jean-Claude Gaudin. 1 mois et 2 jours plus tard, deux équipes internationales s'y sont affrontées pour la première fois. La rencontre entre la France et la Suède s'est terminée sur le score de 1 à 0 pour l'équipe locale.

Le stade à domicile de l'Olympique de Marseille est également utilisé par l'équipe nationale française de rugby comme lieu de jeu - en 2016, pour la troisième fois de son histoire, quelques matchs de l'Euro ont été joués.

Site officiel de l'Olympique de Marseille

Stade des Lumières (Groupama Stadium) à Lyon

Le Stade des Lumières, près de Lyon, est le site de l'Euro 2016 de football en France et le stade de l'Olympique lyonnais. Il peut accueillir près de 60 000 spectateurs - © TeZeD17 CC BY-SA4.0/Wiki
© TeZeD17 CC BY-SA4.0/Wiki

Le Stade des Lumières a été construit à Décines-Charpieu, une ville voisine de la ville française de Lyon, pour le Championnat d'Europe de football 2016. Le "Stade des Lumières" est le troisième plus grand stade de France. Il remplace ainsi l'ancien Stade de Gerland, qui accueillait jusqu'à présent le club de football local, l'Olympique lyonnais.

Advertisement

Naissance du Stade des Lumières

La première pierre du Stade des Lumières a été posée en novembre 2013, après que Lyon ait été choisie en 2009 comme l'un des dix sites d'accueil de l'Euro 2016 de football. L'idée de construire un nouveau stade a germé dès 2008, mais la décision finale a été fortement retardée par les protestations des riverains, les difficultés financières, les obstacles administratifs et les discussions politiques.

Le projet de construction d'environ 400 millions d'euros prévoit, outre l'arène, un centre de loisirs, des bureaux et deux hôtels. Le stade a été inauguré le 26 janvier 2016 afin de pouvoir accueillir quelques matchs de la saison du championnat de France de Ligue 1 avant les matchs de l'Euro 2016.

Dans le nouveau stade, les spectateurs ont non seulement pu suivre six matchs de l'Euro 2016 de football, mais ils peuvent aussi régulièrement acclamer l'Olympique lyonnais. Avec une capacité de 58 927 places assises, le Stade des Lumières offre aux fans de football nationaux et internationaux un cadre époustouflant.

Depuis le 12 juillet 2017, le stade est connu sous son nouveau nom de "Groupama Stadium". Pour la compagnie d'assurance parisienne, les droits de dénomination valent jusqu'à 7 millions d'euros par an.

Site officiel du Stade des Lumières de Lyon

Stade municipal de Toulouse

Inauguré en 1937, le Stadium Municipal de Toulouse a été remis au goût du jour pour l'Euro 2016 de football en France - © Caroline Léna Becker CC BY3.0/Wiki
Caroline Léna Becker CC BY3.0/Wiki

Le Stade municipal de Toulouse a certes déjà été généreusement rénové à plusieurs reprises, mais sa base date toujours de 1937. À l'époque, il avait été conçu par l'architecte Jean Montariol pour la Coupe du monde de football de 1938.

Pour le Championnat d'Europe de football 2016, le stade a été rénové une nouvelle fois jusqu'à la mi-2015 et équipé des techniques les plus modernes, y compris la vidéosurveillance, pour un montant total d'environ 40 millions d'euros.

Advertisement

La pelouse naturelle, très sollicitée notamment par le rugby, a été remplacée par une pelouse hybride. Le Stadium Municipal ne peut accueillir que 33 000 spectateurs. C'est la raison pour laquelle seuls trois matchs de groupe et une finale ont été disputés lors de l'Euro 2016.

Importance nationale et internationale du Stade municipal

L'enceinte sportive abrite le club de football du FC Toulouse, qui évolue en première division française, la Ligue 1, et a été l'un des dix sites de l'Euro 2016 de football en France.

Le stade de Toulouse a également accueilli des matchs lors de la Coupe du monde de football qui s'est déroulée en France en 1998. L'arène a également été d'un intérêt international lors de la Coupe du monde de rugby de 1991, 1999 et 2007.

Site officiel du Toulouse FC

Stade Pierre Mauroy à Lille

Le Stade Pierre Mauroy a été inauguré en août 2012 en tant que stade de l'OSC Lille et est l'un des dix sites de l'Euro 2016 de football en France - © Liondartois CC BY-SA3.0/Wiki
Liondartois CC BY-SA3.0/Wiki

L'Euro 2016 ne s'est pas déroulé directement à Lille, mais dans sa banlieue, à Villeneuve-d'Ascq, où se trouve le stade Pierre Mauroy prévu à cet effet.

La construction de l'impressionnante Arena a été lancée le 26 mars 2010 après de longues discussions sur le site, suite à la désignation de Lille comme l'un des 9 sites de l'Euro 2016 en France. Le projet de l'enceinte sportive a été conçu par le bureau d'architectes Valode & Pistre.

Construction du Stade Pierre Mauroy pour l'Euro 2016 de football

L'inauguration officielle du Stade Pierre Mauroy a eu lieu le 17 août 2012. 50.000 supporters ont trouvé place dans le stade lors du championnat d'Europe, bien que l'enceinte puisse accueillir 50.186 spectateurs au total. Le premier match qui s'est déroulé sous le toit rétractable a opposé le club local, le Lille OSC, à l'AS Nancy.

Advertisement

A l'origine, le stade portait le nom de son emplacement et s'appelait Stade Borne de l'Espoir. Ce n'est qu'en juin 2013, après le décès de Pierre Mauroy, le maire de Lille, après 30 ans de mandat, que l'enceinte a reçu son nom actuel.

Le coût de cette enceinte sportive hypermoderne s'est élevé à 280 millions d'euros. Pour cela, le Stade Pierre Mauroy est doté d'une série de particularités techniques. Ainsi, le stade peut être entièrement couvert par un toit mesurant 205 mètres sur 110. Deux jours ont été nécessaires pour monter la structure de toit de 7 400 tonnes à une hauteur de près de 17 mètres. Certaines rangées de sièges sont en outre mobiles, ce qui permet d'agrandir la surface de jeu pour d'autres événements sportifs ou des concerts.

Site officiel du Stade Pierre Mauroy de Lille

Stade de Bordeaux (Matmut Atlantique) à Bordeaux

Le nouveau stade de Bordeaux est le stade d'origine des Girondins de Bordeaux et accueillera cinq matchs de l'Euro 2016 en France - © PA CC BY-SA 4.0 / Wiki
© PA CC BY-SA 4.0 / Wiki

L'impressionnant Nouveaux Stade de Bordeaux a été construit spécialement pour l'Euro 2016 de football, Bordeaux ayant été désignée comme l'une des 9 villes françaises accueillant l'événement. Son prédécesseur, le Stade Chaban-Delmas, a déjà accueilli des compétitions internationales importantes, dont les deux Coupes du monde de football de 1938 et 1998.

Construction du Stade de Bordeaux

Début 2013, la décision a été prise de construire un nouveau stade dans la ville française de Bordeaux, qui servirait non seulement de lieu d'accueil pour le championnat d'Europe 2016, mais aussi de nouveau stade à domicile pour le club de football local, les Girondins de Bordeaux.

La première pierre du stade a été posée le 15 avril 2013. Le Stade de Bordeaux, d'une capacité de 42.000 places, a été construit par le bureau d'architectes suisse Herzog & de Meuron et a coûté environ 184 millions d'euros.

Malgré quelques retards dus aux protestations des riverains, la construction a été achevée en avril 2015. L'inauguration sportive du Stade de Bordeaux a eu lieu le 23 mai 2015 avec la rencontre entre les deux équipes de football françaises, les Girondins de Bordeaux et le HSC Montpelier.

Depuis septembre 2015, le nom du stade est "Matmut Atlantique", les droits d'appellation ayant été vendus à la compagnie d'assurance française jusqu'en 2025. Le prix de cet accord n'a pas été révélé au public.

En plus d'être le stade à domicile des Girondins de Bordeaux et d'accueillir l'Euro 2016, le Stade de Bordeaux ultramoderne a également accueilli la Coupe du monde de rugby 2015, qui s'est également déroulée en France. Comme les matchs de rugby nécessitent un terrain plus long, les quatre rangées inférieures de tribunes peuvent être enlevées.

Le stade de Bordeaux est également utilisé pour des concerts, des spectacles et d'autres événements.

Site officiel du Stade de Bordeaux à Bordeaux

Allianz Riviera à Nice

L'Allianz Riviera de Nice a été construite en seulement deux ans et accueillera les quatre matchs de l'Euro 2016 de football, France - © Mirasol CC BY-SA3.0/Wiki
© Mirasol CC BY-SA3.0/Wiki

L'Allianz Riviera, le magnifique stade de Nice dans le sud de la France, était l'un des stades les plus récents de l'Euro 2016 de football et se trouve dans l'une des régions les plus attrayantes de toute la communauté des sites de l'Euro. Ce n'est qu'en juillet 2011 qu'a été donné le premier coup de pioche pour le sixième plus grand stade de l'Euro.

L'Allianz Riviera présente d'ailleurs des similitudes avec la célèbre Allianz Arena de Munich, non seulement par son nom, mais aussi par son architecture. Pour le groupe d'assurance, l'utilisation du nom coûte chaque année 1,8 million d'euros, qui sont garantis à l'OGC Nice pendant neuf ans. Ainsi, les 2 millions d'euros que le club de football doit payer pour l'utilisation du stade, en fonction du nombre de spectateurs, sont presque déjà récupérés.

Construction du Stade de Nice

Les plans de l'Allianz Riviera ont été réalisés par le bureau d'architectes français Wilmotte & Associés et ont été publiés le 11 octobre 2010. Jean-Michel Wilmotte lui-même est cité comme architecte.

Moins de trois ans plus tard, le 22 septembre 2013, le stade était déjà inauguré (avec néanmoins deux mois et demi de retard sur le calendrier prévu). Le coût de construction du stade de Nice s'est élevé à 243 millions d'euros au lieu des 166 millions prévus.

En temps normal, l'Allianz Riviera peut accueillir 35.000 spectateurs, mais si nécessaire, l'espace peut être augmenté de 10.000 places assises supplémentaires. Cela n'est toutefois le cas que pour les événements non footballistiques, comme les concerts.

Le premier match a été disputé par le club de football OGC Nice, toujours à domicile, avec une victoire 4-0 sur le FC Valenciennes.

Site officiel de l'Allianz Riviera à Nice

Stade Geoffroy Guichard à Saint-Étienne

Le Stade Geoffroy Guichard de Saint-Étienne date du début des années 1930 et accueillera quatre matchs de l'Euro 2016 de football, France - © KevFB CC BY-SA3.0/Wiki
KevFB CC BY-SA3.0/Wiki

Le Stade Geoffroy Guichard à Saint-Étienne, dans le nord de la France, date du début des années 1930. Le nom du Stade Geoffroy Guichard a été donné par le fondateur du groupe Casino et donateur du terrain sur lequel le stade a été construit.

Le premier coup de pioche pour la construction du stade a été donné en 1930 et l'arène a été inaugurée seulement un an plus tard, le 13 septembre 1931. Le premier match a eu lieu quatre jours plus tard. Après le Parc des Princes à Paris, le stade est ainsi le deuxième plus ancien site à figurer au programme de l'Euro 2016 de football.

Au départ, l'arène proprement misérable ne pouvait accueillir que 1.800 supporters dans une tribune, mais elle s'est constamment agrandie jusqu'à atteindre le record de 47.747 spectateurs en mai 1985. La foule fut alors atteinte par le quart de finale de la Coupe de France entre Saint-Étienne et Lille.

Celle-ci ne peut toutefois plus être brisée, car pour la Coupe du monde 1998, le stade Geoffroy Guichard a de nouveau été réduit à une capacité d'environ 35 600 spectateurs. Depuis lors, le stade de football pur ne comporte plus que des places assises et plus de places debout.

Transformation pour l'Euro 2016 de football

De mai 2011 à fin 2014, le stade a de nouveau été rénové, déjà en préparation du championnat d'Europe de football qui s'est déroulé en 2016 dans dix villes de France. Le bureau d'architectes Chaix & Morel et associés s'est vu confier la mission, d'un montant de 200 millions, de rendre le Stade Geoffroy Guichard apte à accueillir l'Euro. Le toit a été entièrement modernisé et des tribunes supplémentaires peuvent désormais accueillir 42.000 supporters au total.

Site officiel du Stade Geoffrey Guichard à Saint-Étienne

Stade Bollaert Delelis à Lens

Le Stade Bolleart Delelis de la ville de Lens, inauguré en 1933, est l'un des trois plus anciens stades de l'Euro de football en France - © Liondartois CC BY-SA4.0/Wiki
Liondartois CC BY-SA4.0/Wiki

Le Stade Bollaert Delelis de Lens a été inauguré le 18 juin 1933. Il est ainsi le troisième stade le plus ancien à figurer sur le calendrier de l'Euro 2016, après le vénérable Parc des Princes à Paris et le Stade Geoffroy Guichard à Saint-Étienne.

Curieusement, le stade peut accueillir plus de 41.000 spectateurs, soit 4.000 de plus que la population totale de la ville de Lens. Tout comme le Louvre Lens, l'antenne du célèbre musée d'art du Louvre à Paris, l'Euro de football devrait contribuer à l'essor économique de la ville.

Le Stade Bollaert Delelis, conçu par l'architecte Gustave Spriet, n'a reçu son double nom qu'en 2012, après le décès d'André Delelis, le maire de Lens. Auparavant, le stade ne portait que le nom de Félix Bollaert, le président de la société des mines de Lens, qui était le commanditaire du stade en 1931. Un an plus tard seulement, en 1932, le premier coup de pioche est donné.

Transformation pour l'Euro 2016 de football

A l'origine, les tribunes du Stade Bollaert Delelis pouvaient accueillir environ 50.000 spectateurs. Cette capacité devait être réduite à 41.800 places de tribunes pour l'Euro 2016 et l'arène a donc subi d'importants travaux de rénovation à partir de janvier 2014.

Le Stade Bollaert Delelis a toujours une particularité : Le "virage des supporters" n'est pas vraiment un virage ici, car il n'est pas situé derrière l'un des buts comme c'est le cas dans la plupart des stades, mais le long de la ligne de touche.

Le coût de ce projet de construction s'élève à environ 78 millions d'euros. Comme leur financement n'était pas encore clair, les travaux de transformation ont commencé presque un an plus tard que prévu. Jusqu'en décembre 2015, le RC Lens, l'équipe locale du Stade Bollaert Delelis, a donc été contraint de se déplacer vers le stade de la magnifique ville d'Amiens et vers le Stade de France à Paris pour ses matchs de première division française.

L'équipe de rugby locale a également quitté son stade d'origine le temps des travaux. En 1999 et 2007, le Stade Bollaert Delelis a accueilli la Coupe du monde de rugby.

Après l'Euro 1984 et la Coupe du monde 1998, le stade de Lens a également accueilli l'Euro 2016.

Site officiel du RC Lens


Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
error :