Les 10 principales attractions d'Osaka, Japon

À Osaka, les quartiers de divertissement sauvages et les parcs à thème alternent avec les temples tranquilles et les tours d'observation qui permettent de jeter un coup d'œil sur l'impressionnante métropole. Les 10 attractions et lieux suivants doivent absolument être visités par les voyageurs à Osaka. 

Après Tokyo et Yokohama, Osaka est la troisième plus grande ville du Japon. Pour de nombreux fans du Japon, Osaka occupe même la première place, car en termes de curiosités et de lieux passionnants, la ville ne laisse rien à désirer.

Advertisement

Avant de partir à Osaka : ce qu'il faut savoir

Si vous prévoyez un voyage à Osaka - et peut-être votre tout premier voyage au Japon - vous devriez faire attention à certaines choses au préalable. La culture japonaise est en effet très différente de celle de l'Europe centrale à certains égards.

En signe de respect, les non-japonais devraient au moins se familiariser avec les principaux us et coutumes. Voici quelques exemples :

  • Pour se saluer, les Japonais ne se serrent pas la main, ils s'inclinent.
  • Un "non" est en principe à éviter et il vaut mieux le paraphraser. Des excuses fréquentes expriment un maximum de respect à l'égard de l'autre.
  • Il faut toujours avoir des cartes de visite sur soi et les tendre à deux mains aux nouvelles connaissances.
  • Les personnes invitées chez elles doivent enlever leurs chaussures avant d'entrer. La pointe des chaussures doit être dirigée vers la porte d'entrée.
  • Eternuer et se moucher en public sont considérés comme impolis. Pour cela, il est préférable de se rendre aux toilettes.
  • Au Japon, on garde toujours son sang-froid en dehors de chez soi. Les émotions fortes ne sont pas les bienvenues.
  • Au Japon, les soupes ne se prennent pas à la cuillère, mais se sirotent discrètement. Pour cela, le bol est porté à la bouche et la nourriture est poussée dans la bouche. Cela permet d'éviter les éclaboussures. Il ne faut d'ailleurs jamais planter les baguettes verticalement dans la nourriture - c'est un signe réservé aux défunts en guise de commémoration.
  • Au Japon, on ne donne pas de pourboire. Les clients ne doivent pas non plus compter la monnaie devant les serveurs, à moins qu'ils ne souhaitent passer pour des personnes méfiantes.
  • Dans les bains publics populaires, les "onsen", le maillot de bain n'est pas prévu. Avant le bain, on se nettoie soigneusement avec du savon sur un petit tabouret. Le savon doit être entièrement rincé avant d'entrer dans un onsen chaud.
  • Dans de nombreux onsen, les tatouages sont mal vus, voire interdits. Il est toutefois parfois possible de recouvrir un tatouage. Des pansements ou, mieux encore, des "foundation tape" spéciaux conviennent bien à cet effet.
Le Japon est un pays magnifique et fascinant, mais la culture de ce pays diffère considérablement de la nôtre par certains aspects - © siro46 -. stock.adobe.com
© siro46 - stock.adobe.com

Attention au budget voyage - les vacances à Osaka peuvent être coûteuses

En dehors des points culturels, d'autres éléments sont à prendre en compte avant de partir, comme les frais de voyage. Ceux-ci ne doivent pas être sous-estimés, car Osaka est la dixième ville la plus chère du monde selon "Economist Intelligence Unit" . Même à Tokyo, la vie est moins chère. C'est pourquoi il faut bien planifier l'ensemble du voyage à l'avance et réfléchir exactement aux curiosités qui doivent figurer sur le plan - et calculer le budget en conséquence.

Il est préférable de bien réfléchir à l'avance à tout ce que tu vas mettre dans ta valise et comment tu vas quand même économiser du poids. En effet, tout ce qui n'est pas emporté et qui doit être acheté à Osaka pendant le voyage peut rapidement grever le budget du voyage.

Les ressortissants de l'UE qui se rendent au Japon ont besoin d'un visa touristique. Celui-ci est automatiquement tamponné dans le passeport à l'arrivée et est valable 90 jours. Aucune vaccination particulière n'est requise pour entrer dans le pays.

Mais c'est parti pour notre top 10 des attractions touristiques d'Osaka !

Château d'Osaka

Le château d'Osaka est l'un des monuments les plus spectaculaires du Japon. © MoustacheGirl - stock.adobe.com
MoustacheGirl - stock.adobe.com

Le château d'Osaka, ou Osaka-jo en japonais, est peut-être le monument le plus connu de la ville. Pour beaucoup, ce bâtiment de huit étages compte même parmi les constructions les plus spectaculaires du Japon. Pour les amateurs de photographie au moins, ce château impressionnant devrait être un véritable point fort de la ville.

Advertisement

Le commanditaire du château d'Osaka était le célèbre guerrier et homme politique japonais Toyotomi Hideyoshi. Il a été achevé en 1586 après seulement trois ans de construction et était alors le plus grand château du pays.

Presque tous les commandants militaires sous Hideyoshi ont dû fournir des pierres pour la construction, la plus grande d'entre elles - la Higo-ishi - étant installée près de l'entrée sud. Elle mesure près de 6 mètres de haut et 14,5 mètres de long. Le célèbre général Kato Kiyomasa de l'île de Shodo a contribué à cette pierre.

Après la défaite de Hideyoshi en 1615, le château a été détruit, puis reconstruit par les shoguns Tokugawa pour des raisons de prestige. Après la chute du shogunat, il fut à nouveau détruit. En 1931, le château a finalement été reconstruit dans sa forme actuelle.

L'un des points forts du château est la tour principale de cinq étages, haute de 42 mètres. Elle abrite aujourd'hui un grand musée avec des expositions sur l'histoire du château et de la ville. Depuis les étages supérieurs, on a en outre une vue fantastique sur tout Osaka. Une autre curiosité se trouve dans le parc du château : le sanctuaire Hokoku, dédié à Hideyoshi et à sa famille.

Temple Shitennō-ji

Le Shitennō-ji est le temple le plus connu d'Osaka et se trouve au cœur de la ville. Ses racines remontent à l'an 59 après J.-C., ce qui en fait le plus ancien temple bouddhiste du Japon.

Au cours des siècles, le temple a été reconstruit à plusieurs reprises - la dernière construction a eu lieu dans les années 1960. Le temple est cependant toujours "actif" : il est le plus ancien site religieux encore officiellement sous administration.

Parmi les points forts de la visite du temple figurent la pagode de cinq étages et une série d'autres bâtiments artistiquement décorés. Le Pavillon d'or (Kondō) avec ses impressionnantes statues et peintures, la salle de conférence (Kōdō) et le beau couloir couvert contribuent notamment à l'image photogénique du Temple Shitennō-ji. Les autres bâtiments du complexe qui valent la peine d'être vus sont la zone d'enseignement, la pharmacie et l'hôpital.

Le jardin idyllique du temple Shitennō-ji vaut également le détour. C'est aussi à lui que l'on doit une particularité du temple : bien qu'il soit situé en plein centre-ville, il n'en reste pas moins une petite oasis de calme au milieu de l'agitation de la métropole en pleine activité.

Advertisement

Temple de Hozenji

Le temple Hozenji (Hozenji Yokocho) est un petit temple bouddhiste à Osaka, à côté de la rue animée Dotombori, Japon - © eyetronic - stock.adobe.com
eyetronic - stock.adobe.com

Le temple Hozenji (Hozenji Yokocho) est un petit temple bouddhiste situé à côté de la rue très fréquentée de Dotombori. Le temple a été rendu célèbre, entre autres, par le roman "Meoto Zenzai" de Sakunosuke Oda.

Le temple Hozenji a étéconstruit en 1637. Après la Seconde Guerre mondiale, seule la statue de Fudō-Myōō a survécu aux attaques. L'ensemble du temple a cependant été reconstruit peu après par les habitants d'Osaka.

Comparé au temple Shitennō-ji, le temple Hozenji peut sembler un peu petit. Mais la statue populaire de Fudō-Myōō, recouverte de mousse, est à la fois vénérable et bizarre. La statue représente l'un des cinq gardiens (rois de la sagesse) du bouddhisme. Comme le temple Shitennō-ji, le temple Hozenji est une bonne occasion de se reposer au calme au milieu de la grande ville.

Le temple Hozenji est l'un des rares temples et sanctuaires du pays à pouvoir être visité toute l'année, même la nuit. Le soir et la nuit, on y trouve nettement moins de touristes et ce petit lieu de calme acquiert une atmosphère apaisante qui lui est propre.

Avant de quitter le temple, il ne faut pas oublier de regarder les calligraphies de Harudani Katsura (le panneau de la porte est) et de Kambi Fujiyama (le panneau de la porte ouest).

Conseil : Les ruelles animées autour du temple, et notamment l'allée Hozenji Yokocho, invitent à flâner et à fouiner avant ou après la visite du temple. On y trouve de nombreux restaurants qui valent également le détour.

Sanctuaire Namba Yasaka

Le sanctuaire Namba Yasaka à Osaka a la forme d'une tête de lion, ce qui le fait ressembler à l'entrée d'un train fantôme, Japon - © PROMA -. stock.adobe.com
© PROMA - stock.adobe.com

L'une des attractions les plus extraordinaires d'Osaka, qui n'est peut-être pas mentionnée dans tous les guides touristiques, est le sanctuaire Namba Yasaka. L'ensemble du bâtiment, y compris la "scène", est conçu en forme de tête de lion, ce qui donne presque l'impression d'être l'entrée d'un train fantôme ou d'une autre attraction foraine.

Le mélange de tradition, de rétro, de modernité et de futurisme que l'on retrouve souvent à Osaka se manifeste de manière plus qu'exemplaire sous la forme du sanctuaire Namba Yasaka. Il est situé au centre de Naniwa-ku, peut-être le quartier de divertissement le plus flamboyant de la ville.

Advertisement

La scène de la tête de lion a été construite en 1975, elle mesure 12 mètres de haut et 7 mètres de profondeur. L'énorme gueule de lion est censée avaler les mauvais esprits et porter chance - surtout à ceux qui veulent obtenir de bons résultats à l'école et au travail. C'est pour cette raison que les gens sont particulièrement nombreux à visiter le sanctuaire pendant la période des examens ou au début et à la fin de l'année financière.

Le troisième dimanche de janvier a lieu la fête annuelle du sanctuaire, dont l'un des points forts est un grand concours de tir à la corde. Il s'agit de simuler le mythe de "Susanoo" et de "Yamata no Orochi". Selon ce mythe, la divinité du sanctuaire aurait autrefois tué un serpent géant, apportant ainsi la paix aux habitants de l'actuelle région de Namba.

Pour visiter le sanctuaire de Namba Yasaka, nous recommandons de commencer tôt le matin, car il n'y a généralement pas encore de touristes sur place. Au lieu de cela, ce sont plutôt les locaux qui se retrouvent à cette heure-là pour prier - un moment particulier.

Bâtiment Umeda Sky

Les temples et les sanctuaires d'Osaka ne sont pas les seuls à être vraiment époustouflants et à constituer des points forts architecturaux. Il en va de même pour certains musées et galeries d'art de la ville, ainsi que pour les gratte-ciel et les immeubles de bureaux.

L'un de ces points forts de l'architecture moderne est l'Umeda Sky Building (Umeda Sukai Biru). Cet impressionnant symbole de la ville se compose de deux tours de bureaux reliées entre elles à leur extrémité supérieure par une grande structure en forme de plate-forme.

Le bâtiment a une hauteur de 173 mètres et permet aux visiteurs d'avoir une vue panoramique sur Osaka depuis la terrasse d'observation, comme on ne peut en trouver nulle part ailleurs. C'est précisément pour cette raison que le toit de l'Umeda Sky Building est l'une des attractions touristiques les plus populaires.

Chaque jour, entre 10 heures du matin et 10 heures du soir, de nombreuses personnes visitent le réseau de ponts qui se trouve en haut du bâtiment et qui offre une vue époustouflante sur les profondeurs. Si vous n'êtes pas sujet au vertige, il est préférable de rester au sol.

Advertisement

La tour du port de Kōbe

The Kōbe Port Tower se distingue du décor du port principal avec ses 108 mètres et son aspect extérieur distinctif, Osaka, Japon - © leungchopan - stock.adobe.com
© leungchopan - stock.adobe.com

La tour du port de Kōbe est l'un des plus hauts bâtiments d'Osaka et l'un des symboles les plus populaires de la ville. Avec ses 108 mètres de haut et son aspect extérieur caractéristique, elle se distingue dans le décor du port principal.

Bien qu'elle soit un peu plus éloignée du centre-ville, elle fait partie des attractions qu'il faut absolument voir à Osaka. De nombreux touristes le savent bien sûr, c'est pourquoi la tour est généralement très fréquentée.

Inaugurée en 1963, cette construction antisismique en acier rouge a conservé son aspect moderne - la tour est intemporelle et unique sur le plan architectural. Depuis la plate-forme d'observation, tu as une vue à couper le souffle sur la ville ainsi que sur la zone portuaire animée de Kōbe.

Si vous avez faim, vous pouvez vous offrir un repas dans le restaurant tournant. Il vaut la peine de s'y rendre lorsqu'il fait déjà nuit dehors : grâce aux grandes fenêtres, vous aurez une vue particulière sur la ville illuminée pendant le dîner.

Quartier de Dotonbori et de la rivière Dotonbori

Des enseignes au néon constamment allumées, des lampions multicolores, des petits restaurants rustiques et des salles de jeux : Tout cela se trouve dans le quartier des divertissements d'Osaka: le quartier Dotonbori. Nulle part ailleurs à Osaka, il n'est aussi agréable de flâner la nuit.

La visite de Dotonbori vaut surtout la peine pour la visite de restaurants typiquement japonais. De grandes enseignes en forme d'animaux marins, comme des poulpes ou des crabes, indiquent le chemin vers l'un ou l'autre restaurant où l'on peut se régaler. D'ailleurs, on trouve dans tout Osaka des stands de street food qui proposent également de véritables délices.

Pour une petite pause loin des rues animées, un détour par la rivière Dotonbori s'impose. La rivière coule au milieu du centre de Minami et Nanba et c'est depuis le pont Ebisubashi qu'on peut le mieux l'observer et l'atteindre. C'est également ici que l'on peut partir pour la Tombori River Walk et se promener le long de la rivière.

Advertisement

Quartier de Shinsekai

Ceux qui s'intéressent à la culture asiatique et à l'art design asiatique seront comblés dans le quartier de Shinsekai, Osaka, Japon - © carlusgg - stock.adobe.com
© carlusgg - stock.adobe.com

Ce que Dotonbori représente pour la nourriture, Shinsekai l'est pour le shopping : ici, on peut se laisser tenter par une nouvelle tentation à presque chaque coin de rue. Mais si vous visitez Shinsekai pour la première fois, vous risquez d'être un peu dépassé. En effet, l'ensemble du quartier donne presque l'impression de provenir d'une sorte d'univers parallèle.

Le quartier a été construit en 1912 avec l'intention de donner aux citoyens de la ville une sorte de regard sur l'avenir. C'est pourquoi le quartier a été conçu de manière colorée, folle et expérimentale. Ceux qui s'intéressent à la culture asiatique et à l'art design asiatique trouveront leur compte à Shinsekai. Les visions cinématographiques de "Blade Runner" et du "Cinquième élément", mais aussi l'ambiance des films de Wong Kar-Wai ou des romans du maître japonais Murakami vous saluent.

On y trouve une autre tour, la Tsūtenkaku Tower (anciennement "Osaka Tower"). Elle se trouve au milieu de Shinsekai et offre, du haut de ses 103 mètres, une vue fantastique sur la ville. Sa construction rappelle inévitablement la Tour Eiffel à Paris.

Quartier d'Amerikamura

Amerikamura (ou America-mura) est le troisième quartier que les visiteurs d'Osaka doivent absolument voir. C'est peut-être le quartier le plus moderne et le plus branché de la ville et il est considéré comme le centre de la culture jeune japonaise.

Amerikamura abrite d'innombrables cafés modernes, boutiques vintage, galeries et autres commerces similaires que l'on s'attendrait plutôt à trouver dans des villes branchées comme Berlin, New York ou Los Angeles. Ce n'est pas sans raison que le quartier s'appelle Amerikamura, ce qui se traduit par "village américain".

Ce nom n'a toutefois été donné au quartier que dans les années 1980. Auparavant, il n'y avait qu'un seul café à la mode. Mais en raison de sa popularité, il est devenu un lieu de rencontre si populaire que les jeunes de toute la région du Kansai s'y rendaient. Avec le temps, tout le quartier est devenu un carrefour de la culture des jeunes.

Universal Studios Osaka

Universal Studios Japan n'existe que depuis 2001, mais c'est déjà l'une des attractions les plus populaires d'Osaka, Japon - © wiangya - stock.adobe.com
© wiangya - stock.adobe.com

Universal Studios Japan n'existe que depuis 2001, mais il s'agit déjà de l'une des attractions les plus populaires d'Osaka et de l'une des destinations les plus fréquentées du Japon lorsqu'il s'agit de films et de jeux vidéo.

Environ 10 millions de visiteurs se rendent chaque année aux studios Universal - peu d'autres endroits de la ville peuvent se targuer d'un nombre de visiteurs aussi impressionnant. Mais comme les studios sont assez vastes, il n'y a généralement pas à craindre de bousculade désagréable.

En tant que l'un des cinq parcs à thème Universal dans le monde, le site d'Osaka propose une série de franchises de culture pop bien connues. Parmi les dernières nouveautés, on trouve "Hollywood Dream : The Ride". Ces montagnes russes ne se déplacent pas seulement en avant, mais aussi en arrière, et ne sont définitivement pas pour les nerfs fragiles. De plus, on y trouve des zones adaptées aux familles, comme "Universal Wonderland", où les voyageurs avec de jeunes enfants se sentent particulièrement à l'aise.

Pour les fans de Nintendo, le "Super Nintendo World", qui a ouvert ses portes le 4 février 2021, devrait être un rêve devenu réalité. L'attraction réunit les thèmes et les personnages Nintendo les plus connus dans un espace dédié : Mario et Luigi ainsi que Bowser et de nombreux autres personnages fictifs peuvent être rencontrés ici en grandeur nature.


Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
error :